Pollution de l'air : toutes les particules fines n’ont pas les mêmes effets sur la santé

Les conséquences de la pollution de l’air sur la santé sont de mieux en mieux documentées. Si le dioxyde d’azote issu du trafic routier, les composés organiques volatils et semi-volatils ou encore l’ozone sont impliqués dans de nombreuses pathologies cardio-respiratoires, ce ne sont pas les substances les plus dangereuses pour notre santé. Parmi tous les polluants présents dans l’air, la palme de la toxicité revient aux particules fines : elles sont responsables de la majorité des décès en lien avec la pollution de l’air, qu’il soit extérieur ou intérieur.

Voir l'article

Design Escapes

Technologie d’Optimisation de la Combustion et des Emissions à l’Atmosphère des Moteurs Marins
Optimization of Combustion & Emissions to Air of Marine Motors

Design Escapes
429 Av. Léonard de Vinci,
73800 Sainte-Hélène-du-Lac - France
Tél. : +33 (0)4 79 33 20 55

OCEAMM, colauréat CORTEA 2019-2021 ADEME