Etude d'AtmoSud

Évaluation de l’évolution des émissions des navires dans le port de Marseille en lien avec la crise sanitaire

Contexte et objectifs de la note

L ’activité maritime et portuaire constitue un des principaux émetteurs de polluants atmosphériques de l’agglomération marseillaise. La crise associée au COVID entraîne la présence d’un plus grand nombre de navires dans le port et surtout un temps de résidence plus élevé. Depuis un an, AtmoSud est régulièrement interrogé par les riverains, les acteurspublics, les médias sur l’impact de ce surcroît de navires dans le port. L ’objectif de cette note est d’ estimer et objectiver l’évolution des rejets des navires par rapport à la période 2018-2019.Les rejets des navires sont liés aux combustions des moteurs, dont les quantités et la qualité dépendent de nombreuxfacteurs : régimes moteurs associés aux différentes phases (navigation, manœuvre, quai), la puissance développée, letype de combustible, les systèmes de traitement des fumées… Pendant la séquence COVID, l’évolution des émissions à quai est le facteur le plus important. La plupart des navires (hors Ferry de la Méridionale et de Corsica Linea branchés àqua i) utilisent des moteurs auxiliaires pour produire de l’électricité à quai. Ces moteurs constituent la première sourced’émission de polluants dans le port devant les phases manœuvre et navigation.

En savoir +

Design Escapes

Technologie d’Optimisation de la Combustion et des Emissions à l’Atmosphère des Moteurs Marins
Optimization of Combustion & Emissions to Air of Marine Motors

Design Escapes
429 Av. Léonard de Vinci,
73800 Sainte-Hélène-du-Lac - France
Tél. : +33 (0)4 79 33 20 55

OCEAMM, colauréat CORTEA 2019-2021 ADEME